Urgent : Offrez 1 Tehilim + 1 Talit Katan à un soldat avec Juif.org !

7 janvier 2009 at 1:07 (Uncategorized)

Communiqué Juif.org :

L’état d’Israël tout entier est en état d’alerte maximal. Nos jeunes soldats, nos jeunes enfants, sont désormais en danger quasi-permanent pour protéger notre chère et seule Terre ainsi qu’une grande partie du peuple juif.

De notre côté, non-combattants par les armes, il nous faut agir à notre manière : le soutien, la prière ou
le ‘hessed.

La radio israélienne Kol ‘Hay a précisée mercredi 7 janvier vers 9h15 qu’il y avait un manque de talit katan chez les soldats, et ces demandes viennent en particulier des soldats « non-religieux » !

La rédaction de Juif.org demande plein d’émotion à chaque juif du monde entier de bien vouloir s’associer dès maintenant à l’opération : « Je Soutiens 1 Soldat » qui permet de distribuer directement aux soldats israéliens, souvent loin de leur famille 1 Talit Katan + 1 livre de Tehilim à prix coûtant pour 7€ seulement, jusqu’au dépôt des articles aux soldats!

Négocié à prix coûtant, chaque juif a ainsi la possibilité d’aider à sa façon 1 ou plusieurs soldats d’Israël en quelques clics !

Il est impossible de décrire la joie et l’émotion de nos soldats de recevoir ce genre de cadeau, en s’imaginant qu’ils ont le soutien de frères juifs ou défenseurs d’Israël dans le monde entier.

« CLIQUEZ-ICI POUR SOUTENIR 1 SOLDAT IMMEDIATEMENT!« 

Permalien Un commentaire

Youtube israélien, Ushpizin, Juifs & Argent, Humour Juif,…

30 avril 2008 at 3:56 (Annonces, Divers) ()

(On me communique ce message)

Bonjour les amis,

Je suis de retour et j’espère que vous avez passé de bonnes fêtes. Je vous ai donc sélectionné, comme à mon habitude, une liste de bonnes adresses qui tournent sur mes emails.

1/ Road90 : un youtube israélien ?

On m’a parlé d’un site lancé (par l’Etat d’Israel ?) pour les 60 ans d’Israel. C’est un youtube, mais que pour les juifs. Les premiers inscrits auraient droits à un cadeau. Je vais bientôt m’inscrire aussi. Dites moi ce que vous aussi, vous en pensez.

http://www.road90.com

2/ Shoah, Shoah, Shoah,… clip 2008

Vous rappelez-vous qu’il y a quelques dizaines d’années, 6 millions de juifs ont été rayé de la Terre ? Vidéo :

http://www.blip.tv/file/867373

3/ Ushpizin, le film. J’ai adoré. Exceptionnel!

Et j’ai trouvé quelques extraits en hébreu sous-titré ici :

http://www.juif.org/blog/index.php/2008/04/24/44-ushpizin-extraits-d-un-film-exceptionnel

4/ Les juifs gagnent beaucoup d’argent….

Téléchargez un diaporama sur l’économie israélienne. Le « miracle agricole israélien »… de la banane au High-Tech :

http://www.juif.org/docs/2/Des_Oranges_au_High_Tech.pps

5/ Rions un peu. Quelques histoires drôles TRES JUIVES :

http://enformeasion.wordpress.com/2008/04/21/rions-un-peu/

6/ Farbrenguen? C’est quoi ça ?

Il parait que votre âme va en pleurer :

http://www.farbrenguen.net/index2.shtml

7/ Et les juifs dans les pays arabes, alors ?

L’ONU en entend enfin parler… débat :

http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/50649,l-onu-entend-enfin-parler-des-refugies-juifs-des-pays-arabes.php

8/ Le Birkat Cohanim au Kotel pendant ce Pessah…!!!

Vu nul part ailleurs… très clairement :

http://www.juif.org/video/3423,birkat-cohanim-hol-hamoed-pessah-2008-au-kotel.php

J’espère que vous aurez aimé cette nouvelle édition 🙂

> Le groupe facebook de Juif.org : http://www.facebook.com/group.php?gid=18591165022

> la toolbar Juif.org sur votre ordinateur en quelques clics : http://juif.ourtoolbar.com/

Gaby

 

Permalien 4 commentaires

Communiqué : Juif.org, infos Israel et Monde Juif

11 juillet 2007 at 1:46 (Annonces, Presse)

Juif.org

Juif.org est un média apolitique créé dans le but d’offrir une vision globale et la plus complète possible de l’information circulant autour d’Israël et du monde Juif, en temps réel et à destination de la communauté francophone.

Information

En terme d’information, Juif.org offre d’une part un accès aux articles et dépêches d’une multitude de sources officielles, qualifiées et sans partis pris.

D’autre part, il diffuse de l’information « vue d’Israël » et des articles d’opinions soumis à notre rédaction par divers contributeurs à travers la planète, et ouvrant droit à débattre en ligne.

Mais Juif.org, c’est aussi l’agrégation de nombreux contenus divers et variés, et notamment multimédia : vidéos amateurs, interviews, photos et reportages de la terre d’Israël vous seront proposées d’une façon régulière.

Ambition

Notre ambition est donc de vous présenter un outil Internet où convergeront tous types de contenus thématisés :

Antisémitisme : racisme envers les juifs et Israël
Communauté Juive et Judaïsme
Culture Juive et Israélienne
Diplomatie au Moyen-Orient et en Israël
Défense d’Israël dans le Moyen-Orient
Economie Israélienne & Finances
Actualité Politique d’Israël
Sciences et Technologies Israéliennes
Sport Israélien
Voyage en Israël, Tourisme,…

De part cette quantité et régularité d’informations, Juif.org devrait être en mesure de vous proposer sans cesse un meilleur accès à celle-ci, principalement par le biais d’une « alerte email » quotidienne ou hebdomadaire.

Staff

Notre équipe, localisée principalement à Hong-Kong et en Israël, est composée de spécialistes Internet et d’experts de l’information. D’autres, sont des collaborateurs-contributeurs bénévoles.

L’éthique commune à notre équipe et aux informations qu’elle diffuse est constituée par les principes suivants : démocratie, respect de l’autre, honnêteté intellectuelle et condamnation à toute forme de racisme et de terrorisme.

Participez !

Désireux de nous développer, nous sommes ouverts à toutes propositions de collaboration de près ou de loin, d’indépendants ou de sociétés croyant en ce projet et désireux de rejoindre cette aventure.

Que ce soit dans le domaine financier, journalistique, technique, graphique, communication, ou autre… n’hésitez pas une seule seconde à nous contacter !

http://www.juif.org

Permalien Un commentaire

Lettre aux Habitants de la Planète Terre…

31 août 2006 at 4:29 (Annonces)

Traduit en août 2001 par Menahem Macina pour CJE – Chrétiens et Juifs pour l’Estime – Remis en course, ce lundi 17 juillet 2006, en pleine opération de Tsahal contre le Hezbollah au Liban

Chers Habitants de la Planète Terre,

Navré de vous perturber !
Je comprends qu’en ce moment, nous autres, Israéliens, vous irritons.

 Il s’avère, en effet, que vous êtes vraiment contrariés, fâchés, voire indignés.

 En fait, vous êtes souvent fâchés contre nous.

 Aujourd’hui, c’est pour l’utilisation excessive de la force contre les dirigeants « innocents ! » du Hamas.

Récemment, c’était pour « la répression brutale des Palestiniens ».

Avant cela, c’était pour le Liban.

Avant encore, c’était à cause du bombardement du réacteur nucléaire de Bagdad,

de la guerre de Kippour

et de la campagne du Sinaï.

Il s’avère que la victoire des Juifs et, par conséquent, leur survie, vous fâchent énormément.
 Naturellement, Chers habitants de la planète Terre,

 longtemps avant l’existence de l’État d’Israël, nous, membres du peuple juif, vous avons irrités.

Nous avons irrité le peuple allemand qui a élu Hitler.

Nous avons irrité le peuple autrichien qui l’a applaudi à son entrée dans Vienne.

Nous avons irrité un bon nombre de nations d’Europe de l’est, dont les Polonais, Slovaques, Lithuaniens, Ukrainiens, Russes, Hongrois, Roumains.

D’ailleurs, l’irritation que nous causons au monde remonte à fort loin dans l’histoire.

Nous avons irrité les Cosaques de Chmielnicki, qui ont massacré des dizaines de milliers d’entre nous, entre 1648 et 1649.

Nous avons irrité les Croisés qui, en route pour libérer la Terre Sainte, étaient tellement irrités par les Juifs, qu’ils nous ont massacrés en quantité énorme.

Nous avons irrité, durant des siècles, une Église catholique qui a fait de son mieux pour établir notre parenté par des inquisitions.

Nous avons irrité l’ennemi juré de l’Église, Martin Luther, qui, dans son appel à brûler les synagogues – avec les Juifs à l’intérieur -, a fait preuve d’un remarquable esprit chrétien œcuménique !

Et c’est parce que nous étions fâchés de vous fâcher de la sorte, Chers habitants de la planète Terre, que nous avons décidé de vous quitter, si l’on peut dire, et de créer un État juif.
Notre raisonnement était que, vivant en contact étroit avec vous, en tant que résidents étrangers dans les divers pays qui sont les vôtres, nous vous contrariions, vous irritions, vous dérangions. Y avait-il, dès lors, une meilleure idée que celle de vous laisser, afin de vous témoigner notre affection et de bénéficier de la vôtre ?
Et c’est ainsi que nous avons décidé de revenir chez nous, dans la patrie même dont nous avions été expulsés, 1.900 ans plus tôt, par un monde romain qu’apparemment, nous avions aussi irrité !
Hélas, Chers habitants de la planète Terre, il s’avère que vous êtes difficiles à contenter.
Après vous avoir quittés, vous et vos pogroms, vos inquisitions, vos croisades et vos holocaustes, après avoir pris congé du monde en général pour vivre seuls dans un petit État à nous, nous continuons à vous irriter !

Vous êtes fâchés de ce que nous réprimions les pauvres Palestiniens.

Vous êtes très en colère de ce que nous ne renoncions pas aux territoires de 1967, qui sont, à l’évidence, l’obstacle à la paix au Proche-Orient.

Moscou est contrarié.

Washington est contrarié.

Les Arabes « radicaux » sont contrariés.

Et les doux Égyptiens modérés sont contrariés.

Eh bien, Chers habitants de la planète Terre, prêtez attention à la réaction d’un Juif normal d’Israël.
En 1920, 1921 et 1929, il n’y avait pas de « territoires de 1967 » pour faire obstacle à la paix entre les Juifs et les Arabes.
En fait, il n’y avait pas d’État juif pour irriter qui que ce soit.

Néanmoins, les mêmes Palestiniens, opprimés et réprimés, ont massacré des dizaines de Juifs à Jérusalem, Jaffa, Safed et Hébron. En 1929, rien que dans cette dernière ville, 67 juifs ont été massacrés en une journée.
Chers habitants de la planète Terre, pourquoi les Arabes de Palestine ont-ils massacre  67 Juifs en un jour, en 1929 ?
Était-ce par colère contre l’agression israélienne de 1967 ?
Et pourquoi 510 Juifs, hommes, femmes et enfants, ont-ils été massacrés durant les émeutes arabes, entre 1936 et 1939 ?

Était-ce en raison de l’irritation arabe pour 1967 ?
Et quand vous, Chers habitants de la planète Terre, avez proposé, en 1947, un plan onusien de partition de la Palestine – qui aurait permis la création d’un « État palestinien » à côté d’un Israël minuscule -, et que les Arabes ont crié « Non! » et ont déclenché la guerre et tué  6.000 Juifs, cette irritation avait-elle pour cause l’agression de 1967 ?
Et à propos, Chers habitants de la planète Terre, pourquoi n’avons-nous pas entendu votre cri de colère à ce moment-là ? !
Les ‘pauvres Palestiniens’ qui, aujourd’hui, tuent des Juifs avec des mortiers, des explosifs, des bombes incendiaires et des pierres, font partie du même peuple qui, quand il avait tous les territoires dont il exige maintenant qu’ils lui soient donnés pour son État, a essayé de jeter l’État juif à la mer.
Les mêmes visages grimaçants, la même haine, le même cri de « itbah-al-yahud, massacrez le Juif ! », que nous voyons et entendons aujourd’hui, ont été vus et entendus alors.
Le même peuple, le même rêve : détruire Israël.
Ce qu’ils n’ont pas réussi à réaliser hier, ils en rêvent aujourd’hui…
Et nous ne devrions pas les réprimer ?
Chers habitants de la planète Terre,

Vous êtes restés les bras croisés durant l’Holocauste.

Vous êtes restés les bras croisés, en 1948, quand sept États déclenchaient une guerre que la Ligue Arabe comparait fièrement aux massacres perpétrés par les Mongols.

Vous êtes restés les bras croisés, en 1967, lorsque Nasser, follement acclamé par des foules décha?nées, dans toutes les capitales arabes du monde, fit le serment de jeter les Juifs à la mer.

Et vous resteriez les bras croisés demain, si Israël était menacé d’annihilation.

Et puisque nous savons que les Arabes Palestiniens rêvent chaque jour de cette annihilation, nous ferons tout ce qui nous est possible pour rester vivants sur notre terre.

Si cela vous ennuie, Chers habitants de la planète Terre, eh bien, rappelez-vous combien de fois, dans le passé, vous nous avez causé des ennuis.

De toute façon,

Chers habitants de la planète Terre,

même si cela doit vous causer du tracas,

il y aura toujours un Juif en Israël

qui voudra rester vivant

et garantir la sécurité de ses enfants et petits-enfants.

Navré de vous perturber !

Permalien 12 commentaires

Un numéro vert pour les victimes de la guerre, mais exclusivement libanais!

25 août 2006 at 9:01 (Uncategorized)

Ce numéro vert : 0800 22 22 22 a été mis à disposition pour aider les enfants Libanais qui souffrent.  

Judaïsme et Liberté Marseille est intervenu en appelant ce numéro pensant que l’on pouvait admettre que les enfants Israéliens souffraient également.

La réponse qui leur a été faite est la suivante : « Ce n’est pas prévu. »

Il serait souhaitable que nous soyons NOMBREUX à appeler ce numéro vert et demander que l’on pense aussi aux enfants Israéliens, afin que ce message remonte en force au Ministère des Affaires Etrangères Français.

Permalien 5 commentaires

Le monde : un titre partial dans un flot de partialité

25 août 2006 at 8:58 (Analyses, Uncategorized)

« Israël et le Liban approuvent la résolution de l’ONU, Tsahal continue de bombarder le Liban sud »

Voici ce qu’on peut à nouveau lire sur le monde.fr !

Dans le corps de l’article, on voit bien que le Hezbollah n’a pas arrêté de lancer ses missiles (155 dimanche) puisqu’un homme de 70 ans a été tué.

Mais celui qui ne lirait que le titre ne le saurait pas.

Soit on ne dit rien soit on indique que les bombardements continuent de part et d’autre.

Depuis le début de cette opération, nous avons fait un recensement des titres des articles dans le Monde.fr contenant « Hezbollah et roquette »  dans le corps (soit 145 articles), ce qui devrait faire apparaître les actions du Hezbollah en exergue.

Nous n’avons pas compté les points de vue (BHL, Kammourieh, Ben ami, Ben jelloun, Benbassa, etc.) ni ceux qui parlaient plutôt de l’ONU ou des discussions des gouvernements. Nous n’avons pris en compte que les articles concernant les combats et nous constatons (sur 82 articles):

          38 articles mettant en cause Israel dans le titre (46%)

          16 articles mettant en cause le Hezbollah (20%), seulement ? pourrait on dire.

          28 articles a priori considérés comme neutres. (34%)

          Cependant dans 8 articles mettant en cause le Hezbollah (soit la moitié) et 6 « neutres » nous notons que le Hezbollah apparaît comme celui qui réplique à une action Israélienne (ex : « Israël multiplie les raids sur le Liban, le Hezbollah fait pleuvoir des roquettes », ou « Israël promet une offensive « sans limite » au Liban, le Hezbollah réplique »), ou bien le Hezbollah n’est pas cité (« bombardements sur Haifa », ou « chute record de roquettes sur Israel qui poursuit son opération terrestre »).

          A aucun moment nous n’avons un titre disant simplement  que le Hezbollah a kidnappé des soldats Israeliens et tire des roquettes sans raison sur Israel, d’où la réaction d’Israel.

         A côté de çà on trouve des titres clairement faux comme : « La guerre entre Israël et ses voisins mobilise la diplomatie mondiale » alors qu’il n’y a pas de guerre entre Israel et ses voisins mais entre Israel et le Hezbollah qui l’a provoqué.

Très peu d’information par contre sur la manière critique dont un certain nombre de libanais perçoivent l’action du Hezbollah.

La recherche « hezbollah chretien » montre 36 articles dont deux ou trois concernent l’avis (et la vie) des libanais, et en plus avec des titres extrèmement neutres (ex :« Proche-Orient : comment les Libanais vivent-ils la crise ? » ou « Vu de Beyrouth : entre colère et attente ».)

Pourtant dans une newsletter du Monde on fait référence au site du journal L’Orient Le Jour (www.lorient-lejour.com) , le grand journal libanais en langue française. Parmi de multiples choses très intéressantes sur la perception par les  libanais de ce conflit, on peut y lire un article titré « Baalbeck sous la coupe du Hezbollah ».

Où on voit que l’armée et la police libanaise de la ville restent dans leurs casernes et que les membres du Hezbollah occupent tout le terrain.

Tout cela on ne le trouve pas dans le Monde.fr. Y aurait il pénurie de journalistes au Monde, ou ont-ils peur des représailles du Hezbollah, ou ont-ils tellement d’assurance sur qui est blanc et qui est noir qu’il n’y a plus de nécessité de faire un vrai travail d’investigation ?

J’ajoute qu’on trouve également des articles sur la perception des populations dans le monde mais toujours des minorités qui critiquent leur gouvernement « aligné sur Israel ». Ex : Les allemands (des voix se font entendre..), les britanniques, les libanais du Canada, certainement une part prépondérante de la population canadienne. Mais la voix de ceux qui approuvent leur gouvernement ou des juifs de France qui critiquent leur gouvernement et la perception du « rôle stabilisateur de l’Iran dans la région » comme disait Douste-Blazy, il n’en est pas question dans le Monde.

En conclusion, on retrouve un biais qu’on pensait largement corrigé depuis des mois et on aimerait que le médiateur se plonge un peu profondément sur ce déséquilibre flagrant.

Bien sincèrement,

Bernard Haddad

Permalien 3 commentaires

Iran : Concours de caricatures sur l’holocauste à Téhéran

25 août 2006 at 8:50 (Presse)

Le concours des caricatures sur la shoah que le président Iranien avait évoqué au moment du scandale sur les caricatures de Mahomet a vraiment lieu !
(Mais évidemment, le monde ne se mettra cette fois pas en émoi)

mercredi 16 aout 2006, 17h52 AFP

Des caricatures sur l’holocauste des juifs s’exposent à Téhéran

TEHERAN (AFP) – Le poster montre trois casques allemands de la deuxième guerre mondiale, dont un porte l’étoile de David: bienvenue à l’exposition du concours international de caricatures sur l’holocauste des juifs dans la deuxième guerre mondiale, dans la capitale iranienne.
« Nous avons ouvert cette exposition pour trouver où était la limite de la liberté d’expression chez les Occidentaux », a déclaré Massoud Shojai, directeur de l’association Iran Caricature, co-organisatrice de l’évènement, en l’inaugurant lundi. Une foule d’étudiants en art avait été conviée, sur invitation, et les visiteurs ordinaires y avaient été attirés par des annonces à la télévision.

Le concours a été lancé en février en réponse à la publication de caricatures du prophète Mahomet dans des journaux européens. Elles avaient provoqué de violentes manifestations dans plusieurs pays musulmans, dont des attaques d’ambassades occidentales en Iran. Les autorités iraniennes s’étaient indignées à l’époque qu’il soit possible de caricaturer le prophète, mais pas de mettre en doute l’holocauste des juifs pendant la deuxième guerre mondiale. « Ils peuvent écrire ce qu’ils veulent sur le prophète, mais si quelqu’un exprime des doutes sur l’holocauste, il est puni d’une amende ou envoyé en prison », a dit M. Shojai en ouvrant l’exposition, prévue pour durer un mois et située dans le musée d’art contemporain palestinien. « Nous sommes préoccupés par les véritables holocaustes prenant place autour de nous », a ajouté M. Shojai, en jugeant les compte-rendu historiques sur ce dernier « exagérés ». Les dirigeants iraniens ont répété à de nombreuses reprises que le seul véritable « holocauste » qui compte serait celui des Palestiniens.

Les plus de 200 caricatures exposées ont été sélectionnées sur un total d’environ 1.100, envoyées de quelque 60 pays, a expliqué M. Shojai, à la suite d’un concours lancé en février par Iran Caricature et le quotidien conservateur Hamshahri. De nombreux dessins reprennent le stéréotype du juif au nez crochu, si courant dans les caricatures antisémites de la presse nazie. Plus proche du sujet, une caricature représente une croix gammée se transformant en étoile de David barbelée étranglant des Palestiniens, ou Adolf Hitler exhortant l’actuelle direction d’Israël à procéder à un holocauste. Un jury de cinq caricaturistes iraniens « fameux », selon M. Shojai, désignera les trois « meilleurs » dessins, qui seront récompensés par des sommes de 12.000, 8.000 et 5.000 dollars. L’Iran est l’ennemi juré d’Israël et les thèses révisionnistes sur l’authenticité ou l’ampleur de l’holocauste y trouvent un écho certain.

Un visiteur de l’exposition, se présentant sous son seul prénom de Hossein, fonctionnaire, déplore « le trop grand nombre de caricatures, dont beaucoup sont hors sujet ». Mais au sujet de l’holocauste des juifs, il estime que « cette question est exagérée ». Le président iranien ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad a multiplié les déclarations à ce sujet depuis son élection l’été dernier.

Il a qualifié notamment l’holocauste de « mythe » dont les pays européens se seraient servis selon lui pour justifier la création de l’Etat d’Israël sur la terre des Palestiniens. M. Shojai, un diplômé d’art graphique âgé de 43 ans, reprend cette argumentation en expliquant que « bien que nous ne nions pas que des juifs aient été tués lors de la (deuxième) guerre (mondiale), pourquoi les Palestiniens devraient-ils en payer le prix? ».

Permalien 6 commentaires

Répercussions : un esprit ségrégationniste à l’encontre d’Israel au Festival du Film Documentaire en France

25 août 2006 at 8:42 (Annonces)

BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ ANTISEMITISME
8 Boulevard Saint Simon 93700 DRANCY

Le président
Sammy GHOZLAN
0609677005

COMMUNQIUE                                           LE 22 AOUT 2006

 

 

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme a été alerté par un grand nombre de requérants choqués par l’esprit partisan  et ségrégationniste des responsables du Festival du Film Documentaire organisé du 20 au 26 aout 2006 à LUSSAS (Ardèche France),qui ont sanctionné des artistes israéliens ,en éliminant leurs œuvres, et en concentrant toutes les autres sur deux jours, au motif que les dirigeants du festival ont voulu marquer leur solidarité uniquement avec le Liban et
la Palestine obérant totalement les victimes civiles israéliennes pourtant prises délibérément pour cibles par le Hezbollah Libanais et le  Hamas palestinien.

Le BNVCA n’a pas été convaincu par les explications avancées par la responsable du Festival lors d’un entretien téléphonique avec le Président.

Soutenu par le Secours Français aux Sinistrés d’Israel, et l’Union des  Conseils des Communautés Juives d’Ile de France, le BNVCA condamne le parti pris des organisateurs du Festival de LUSSAS, confirmé par la présence à ce « festival » d’un ministre libanais et par un soutien des participants à  à l’appel lancé contre Israël ,par l’Institut du Monde Arabe ,auquel collaborent des prétendus cinéastes israéliens, engagés contre leur pays ,et n’ayant exprimé aucune compassion ,aucune solidarité pour leurs compatriotes  pris en otage, tues  blessés, agressés pendant deux mois par les milices libanaises.

Nous considérons que ces artistes israéliens apparemment prêts à tout pour exister et arriver, ainsi que les dirigeants de ce » festival » qui pratiquent de façon ostentatoire une discrimination anti israéliennes discréditent, et discréditent  les buts qu’ils prétendaient vouloir donner à leur action.

Nous demandons au Ministre de la Culture,  aux Ministre des Affaires Etrangères, au Maire de LUSSAS, aux présidents de PROCIPEP,de la SACEM,de l’INA, et de ARTE, partenaires officiels  de ce festival du film documentaire de se désolidariser des positions injustes et injustifiées des organisateurs, en leur prescrivant d’observer la neutralité exigée pour ce qui touche à l’art,  en réintégrant les œuvres des artistes israéliens exclus arbitrairement, et en ne faisant pas d’une action culturelle, une tribune politique engagée.

M. GHOZLAN

Permalien Laisser un commentaire

Guerre contre le Hezbollah, par Guy Milliere

24 août 2006 at 10:35 (Analyses)

Guerre contre le HezbollahMilliere Guy – mercredi 26 juillet 2006

La situation au Proche-Orient est le dossier majeur du moment, et le restera des semaines et des mois à venir. La survie d’Israël est en jeu, et les dirigeants français adoptent une posture qui montre que, décidément, certaines choses ne changent jamais. On ne voit à la télévision que la situation du Liban et des Libanais. On n’entend parler, peu ou prou, que les citoyens français d’origine libanaise. L’armée israélienne est présentée comme l’armée qui agresse et qui détruit.

Si je dirigeais al Manar ou al Djazira, je porterais plainte pour concurrence déloyale contre les chaînes françaises. Quant aux déclarations des dirigeants politiques ! Chirac, Douste-Blazy, Villepin, c’est un vrai festival. Et dire que ces gens commémoraient l’affaire Dreyfus voici peu ! Je ne veux croire qu’ils n’aiment les juifs que lorsqu’ils sont morts, mais il m’arrive de m’interroger.

Je viens de lire la lettre ouverte qu’un juif Français a adressée au Président de la République française depuis Haïfa bombardée, et je ne puis que comprendre cet homme. Certes, la population libanaise souffre, mais la population israélienne ne souffre-t-elle pas elle aussi ? Combien de Libanais s’en prennent à leurs réels ennemis, qui ne sont pas les Israéliens, mais les terroristes du Hezbollah, qui ont installé un État dans l’État, et ont même deux ministres au gouvernement ?

Certes, des infrastructures libanaises sont détruites, mais si ces infrastructures ne servaient pas à alimenter le Hezbollah en armes et en explosifs, serait-il nécessaire de les détruire ? Si la France et ladite « communauté internationale » avaient voulu faire quelque chose depuis longtemps, ce quelque chose n’aurait-il pas été de mettre le Hezbollah hors d’état de nuire, de façon à ce que le Liban puisse redevenir effectivement un pays libre ?

Parler du Liban qui souffre aujourd’hui, en oubliant qu’on a fermé les yeux sur le fait que le Liban abritait un mouvement aux intentions génocidaires explicites, relève de l’hypocrisie pure. Dire qu’il faut faire appel à l’ONU, alors que des casques bleus sont sur place au Sud Liban depuis des années et travaillent main dans la main avec les terroristes du Hezbollah, relève de l’imposture absolue.

L’État libanais étant occupé et tenu en partie par des criminels assoiffés de sang et ne parvenant pas à s’en débarrasser, il faut bien que quelqu’un le fasse à sa place, et Israël est très bien placé pour faire le nécessaire. Le contexte est propice : les États-Unis font et feront tout pour qu’Israël ait les mains libres, et c’est une attitude digne de Bush, l’héritier spirituel de Reagan. Les pays arabes de la région, à l’exception de la Syrie, dénoncent le Hezbollah sans retenue, eux qui voient la révolution en cours résultant de la doctrine Bush.

Il reste la France pour s’opposer, et c’est si peu de chose, la France désormais. Il faudra encore quelques jours pour que Tsahal en finisse avec les excités que guide Nasrallah, mais il faut en finir. C’est la condition de la paix pour Israël, et c’est la condition de la paix pour le Liban qui aura enfin sa chance de redevenir un État effectivement indépendant. Il restera à régler les problèmes de Cisjordanie et de Gaza où, si le Hamas se retrouve réduit au même état d’ectoplasme que le Hezbollah, ce sera un bienfait immense pour les Israéliens et aussi pour les Arabes de Cisjordanie et de Gaza, qui mériteraient de vivre libre et en paix à côté de voisins israéliens vivant eux aussi libres et en paix.

La destruction, un par un, des ministères palestiniens est une suite de gestes vers la liberté des Arabes palestiniens. Faut-il le redire ? Il n’y aura pas d’État palestinien issu de l’Autorité Palestinienne, car un État démocratique, non corrompu, non tourné vers la violence absolue issu de l’Autorité palestinienne est impensable. On le sait en Israël et aux États-Unis. Quand Israël en aura fini avec le Hezbollah, le Hamas, l’Autorité Palestinienne, il faudra regarder plus loin : la paix ne viendra qu’après un changement de régime en Syrie et en Iran. Derrière l’embrasement actuel, il y a fondamentalement les intentions génocidaires du régime des mollahs.

Ce régime ne se contente pas d’utiliser le Hamas et le Hezbollah contre Israël, il tue en Irak, il veut l’affrontement ultime avec la civilisation. Il faudra en finir tôt ou tard. Par son attitude actuelle, le gouvernement français tourne le dos aux valeurs même de la civilisation.

Permalien Un commentaire

L’Iran a menacé la France !

24 août 2006 at 10:32 (Annonces, Presse)

L’IRAN A MENACÉ LA FRANCE

23/08/06 – 16:00
Jérusalem

Après avoir tout fait pour retrouver une légitimité diplomatique dans la crise du Liban opposant Israël au Hezbollah, la France a l’air bien penaud avec ses 200 soldats envoyés dans la force de la FINUL, les portant à 400 au total, au lieu des 5000 promis.

Le Quai d’Orsay d’abord si prompt à voler au secours de son protégé (le Liban), a révisé ses ambitions à la baisse, prétextant que les prérogatives des soldats de la Force Internationale au Sud Liban n’étaient pas assez clairement définies. La France ne voulait pas assumer seule la charge de désarmer le groupe terroriste chiite.

Alors que les premiers soldats français débarquent dans la région, les raisons du changement d’attitude de l’Hexagone ne semblaient pas très claires jusqu’à ce que des sources autorisées israéliennes nous révèlent le dessous des cartes.

Selon un ancien haut responsable de la sécurité israélienne, la France aurait fait l’objet d’un chantage économique de la part de l’Iran. D’après ces informations, le gouvernement de Téhéran aurait menacé Paris de rompre ses contrats avec le constructeur automobile Renault si les forces armées de la France se déployaient au Sud Liban.

Si ces révélations s’avéraient exactes, cela confirmerait une fois de plus que le véritable décideur dans la région est bien l’Iran qui dicte sa volonté aux différents acteurs du conflit.

De quoi se montrer encore plus inquiet concernant le dossier de l’armement nucléaire iranien. Des voix en Israël commencent même à envisager de se préparer militairement et sécuritairement au conflit imminent avec l’Iran qui semble se rapprocher dangereusement.

Source : http://www.infolive.tv/index.php?id=78

Permalien Laisser un commentaire

Next page »