Tsahal : « l’immeuble de Cana s’est effondré sept heures après le raid… »

1 août 2006 at 5:11 (Presse)

Ne soyons pas victimes de désinformation et propagande pro-arabe.

 Tsahal: « l’immeuble de Cana s’est effondré sept heures après le raid
lundi 31 juillet 2006 – 08:43

bigroshmateiheilaavir.jpgLe bombardement du village de Cana, au Sud Liban, où les activités meurtrières du Hezbollah étaient flagrantes, fait encore couler beaucoup d’encre. En dépit de ses explications, Israël a été condamné de toutes parts à l’étranger pour avoir causé, dimanche matin, la mort d’une soixantaine de civils.Le chef d’état-major de l’armée de l’Air, le général de brigade Amir Eshel, a donné dimanche soir des précisions sur cette opération, dans une conférence de presse à Tel Aviv. Lors de son intervention devant les journalistes, il a souligné qu’il n’y avait pas forcément de rapport de cause à effet entre le raid de Tsahal sur Cana et l’écroulement d’un immeuble du village sept heures plus tard. L’officier a laissé entendre que des armes entreposées par le Hezbollah dans l’édifice ont pu exploser quelques heures après le bombardement et provoquer alors l’effondrement du bâtiment.Lors du briefing, le général de brigade Eshel a indiqué : « Au cours de notre opération nocturne, nous avons attaqué plusieurs objectifs du village et nos raids se sont poursuivis jusqu’à 7h30 du matin. Ce n’est que vers 8 heures que les autorités libanaises ont annoncé que l’immeuble avait été touché alors que nous l’avons atteint vers 1 heure du matin ».Quant aux attaques matinales, il a affirmé qu’elles visaient des objectifs précis, parfaitement ciblés, se trouvant à cinq cents mètres de l’immeuble qui s’est écroulé.

L’officier supérieur a encore souligné que depuis le début des affrontements au Liban, près de 150 roquettes avaient été tirées par les terroristes du Hezbollah à partir de ce secteur. En outre, a-t-il rappelé, Tsahal y a décelé d’autres activités liées directement aux attaques menées régulièrement contre le territoire israélien. « Chaque jour, des Katiouchas sont tirées depuis cette région en direction d’Israël », a-t-il souligné.

Le général a soulevé le problème complexe posé par les civils libanais qui refusaient de s’éloigner des zones de combat en dépit des nombreuses mises en garde de l’armée israélienne. Il a admis que dans ce cas précis, il était possible que Tsahal ait porté involontairement atteinte à des personnes nullement impliquées dans les activités du Hezbollah.

Le chef du département opérationnel de Tsahal, le général Gadi Eisencott, a indiqué pour sa part que ce grave incident n’empêcherait pas l’armée de terre de poursuivre ses opérations contre les bastions du Hezbollah au Sud Liban. Il a estimé que cette action pourrait s’achever d’ici jeudi prochain. Il a rappelé une fois de plus aux citoyens libanais qu’ils devaient s’éloigner des secteurs visés par Tsahal.

Source : http://www.a7fr.com/default.aspx?tabid=52&articleType=ArticleView&articleId=11568

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :