Le Terrorisme Islamique met le monde en état d’alerte

11 août 2006 at 11:19 (Uncategorized)

Terrorisme : le monde en état d’alerte

Publié le 11 août 2006

Après la découverte d’un complot visant à faire exploser quasi simultanément en vol plusieurs avions de ligne entre le Royaume-Uni et les Etats-Unis, la Grande-Bretagne a été placée, hier, en alerte maximale. C’est la première fois que ce niveau «critique», qui indique un attentat «attendu de façon imminente», est adopté depuis que le Royaume-Uni s’est doté, le 1er août, d’une nouvelle échelle de niveaux d’alerte.

Les terroristes voulaient «abattre plusieurs avions en vol, causant la perte d’un nombre considérable de vies», a affirmé le ministre britannique de l’Intérieur, John Reid. La presse britannique parlait hier d’une dizaine d’appareils concernés. «Trois grandes compagnies aériennes américaines, United, American Airlines et Continental Airlines, et des vols au départ de Grande-Bretagne à destination d’au moins cinq grandes villes américaines, New York, Washington, Los Angeles, Boston et Chicago», auraient été visées, selon un responsable du renseignement américain.

Vingt-quatre suspects ont été placés en garde à vue dans la matinée d’hier, a annoncé Scotland Yard. Ces arrestations ont été menées dans la nuit de mercredi à jeudi, à Londres, dans sa banlieue et à Birmingham. ABC News affirmait que cinq autres suspects étaient toujours activement recherchés hier soir, dont Matiur Rehman, présenté comme le chef du présumé projet terroriste. Selon Alexis Debat, ancien conseiller au ministère français de la Défense et consultant chez ABC News, interviewé au sujet de Matiur Rehman en mars 2006, «il est extrêmement dangereux à cause de son rôle d’interface entre le cerveau et les muscles d’al-Qaeda ». Selon les responsables pakistanais cités par ABC, Rehman aurait eu l’intention de commettre un «attentat spectaculaire» à l’occasion du cinquième anniversaire des attaques du 11 septembre. Le gouvernement pakistanais a mis 166.000 dollars sur sa tête.

Dans la matinée de vendredi, les médias britanniques ont par ailleurs annoncé que la banque centrale de Grande-Bretagne avait gelé les comptes bancaires de 19 des 24 des suspects identifiés.

Voici la liste telle que publiée par la Banque d’Angleterre des 19 noms de résidents britanniques interpellés : Abdula Ahmed Ali (25 ans), Cossor Ali (23 ans), Shazad Khuram Ali (27 ans), Nabeel Hussain (22 ans), Tanvir Hussain (25 ans), Umair Hussain (24 ans), Umar Islam (28 ans), Waseem Kayani (29 ans), Assan Abdullah Khan (21 ans), Waheed Arafat Khan (25 ans), Osman Adam Khatib (19 ans), Abdul Muneem Patel (17 ans), Tayib Rauf, (22 ans), Muhammed Usman Saddique (24 ans), Assad Sarwar, (26 ans), Ibrahim Savant (25 ans), Amin Asmin Tariq (23 ans), Shamin Mohammed Uddin (35 ans), Waheed Zaman (22 ans).


 » L’europe doit prendre des leçons du -11 Septembre-… »

«Le complot était dans sa phase finale», a indiqué le ministre américain de la Sécurité intérieure, Michael Chertoff, tandis qu’une autre source parlait d’un déclenchement attendu «dans les deux jours». Le coup de filet de Scotland Yard, qui enquêtait depuis plusieurs mois, aurait donc «perturbé» les terroristes. Dès lundi, un Boeing 777 d’American Airlines, ralliant Londres-Heathrow à Boston, avec 253 personnes à son bord, avait dû faire demi-tour au-dessus de l’Atlantique, officiellement pour «raisons de sécurité». Quatre de ses passagers avaient été entendus par la police.

Les engins explosifs censés être utilisés seraient des explosifs liquides, probablement à base de nitroglycérine, susceptibles d’être emportés à bord des

avions dans des bagages à main, sous une forme aussi banale qu’un gel pour les cheveux ou de lait pour bébé, pour être «assemblés» une fois dans l’avion.

Le complot avait «une dimension mondiale» et impliquait «un grand nombre de personnes» tant en Grande-Bretagne qu’à l’étranger, a indiqué le chef de l’unité antiterroriste de la police britannique, Peter Clarke. Selon Sky News et la BBC, il s’agirait de Britanniques musulmans d’origine pakistanaise. Ce que laissait aussi entendre plus tard le ministre français de l’Intérieur. De nombreux experts, pointant l’ampleur du projet, sa coordination, et le mode opérationnel, estiment qu’il porte la marque de fabrique d’al-Qaida.

Les autorités pakistanaises ont annoncé avoir procédé à deux arrestations de Britanniques vendredi «en coordination avec celles menées en Grande-Bretagne». Auparavant, un haut responsable pakistanais de la sécurité avait déclaré que son pays avait fourni à Londres des «informations vitales».

Source : Le Figaro

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :