Guerre contre le Hezbollah, par Guy Milliere

24 août 2006 at 10:35 (Analyses)

Guerre contre le HezbollahMilliere Guy – mercredi 26 juillet 2006

La situation au Proche-Orient est le dossier majeur du moment, et le restera des semaines et des mois à venir. La survie d’Israël est en jeu, et les dirigeants français adoptent une posture qui montre que, décidément, certaines choses ne changent jamais. On ne voit à la télévision que la situation du Liban et des Libanais. On n’entend parler, peu ou prou, que les citoyens français d’origine libanaise. L’armée israélienne est présentée comme l’armée qui agresse et qui détruit.

Si je dirigeais al Manar ou al Djazira, je porterais plainte pour concurrence déloyale contre les chaînes françaises. Quant aux déclarations des dirigeants politiques ! Chirac, Douste-Blazy, Villepin, c’est un vrai festival. Et dire que ces gens commémoraient l’affaire Dreyfus voici peu ! Je ne veux croire qu’ils n’aiment les juifs que lorsqu’ils sont morts, mais il m’arrive de m’interroger.

Je viens de lire la lettre ouverte qu’un juif Français a adressée au Président de la République française depuis Haïfa bombardée, et je ne puis que comprendre cet homme. Certes, la population libanaise souffre, mais la population israélienne ne souffre-t-elle pas elle aussi ? Combien de Libanais s’en prennent à leurs réels ennemis, qui ne sont pas les Israéliens, mais les terroristes du Hezbollah, qui ont installé un État dans l’État, et ont même deux ministres au gouvernement ?

Certes, des infrastructures libanaises sont détruites, mais si ces infrastructures ne servaient pas à alimenter le Hezbollah en armes et en explosifs, serait-il nécessaire de les détruire ? Si la France et ladite « communauté internationale » avaient voulu faire quelque chose depuis longtemps, ce quelque chose n’aurait-il pas été de mettre le Hezbollah hors d’état de nuire, de façon à ce que le Liban puisse redevenir effectivement un pays libre ?

Parler du Liban qui souffre aujourd’hui, en oubliant qu’on a fermé les yeux sur le fait que le Liban abritait un mouvement aux intentions génocidaires explicites, relève de l’hypocrisie pure. Dire qu’il faut faire appel à l’ONU, alors que des casques bleus sont sur place au Sud Liban depuis des années et travaillent main dans la main avec les terroristes du Hezbollah, relève de l’imposture absolue.

L’État libanais étant occupé et tenu en partie par des criminels assoiffés de sang et ne parvenant pas à s’en débarrasser, il faut bien que quelqu’un le fasse à sa place, et Israël est très bien placé pour faire le nécessaire. Le contexte est propice : les États-Unis font et feront tout pour qu’Israël ait les mains libres, et c’est une attitude digne de Bush, l’héritier spirituel de Reagan. Les pays arabes de la région, à l’exception de la Syrie, dénoncent le Hezbollah sans retenue, eux qui voient la révolution en cours résultant de la doctrine Bush.

Il reste la France pour s’opposer, et c’est si peu de chose, la France désormais. Il faudra encore quelques jours pour que Tsahal en finisse avec les excités que guide Nasrallah, mais il faut en finir. C’est la condition de la paix pour Israël, et c’est la condition de la paix pour le Liban qui aura enfin sa chance de redevenir un État effectivement indépendant. Il restera à régler les problèmes de Cisjordanie et de Gaza où, si le Hamas se retrouve réduit au même état d’ectoplasme que le Hezbollah, ce sera un bienfait immense pour les Israéliens et aussi pour les Arabes de Cisjordanie et de Gaza, qui mériteraient de vivre libre et en paix à côté de voisins israéliens vivant eux aussi libres et en paix.

La destruction, un par un, des ministères palestiniens est une suite de gestes vers la liberté des Arabes palestiniens. Faut-il le redire ? Il n’y aura pas d’État palestinien issu de l’Autorité Palestinienne, car un État démocratique, non corrompu, non tourné vers la violence absolue issu de l’Autorité palestinienne est impensable. On le sait en Israël et aux États-Unis. Quand Israël en aura fini avec le Hezbollah, le Hamas, l’Autorité Palestinienne, il faudra regarder plus loin : la paix ne viendra qu’après un changement de régime en Syrie et en Iran. Derrière l’embrasement actuel, il y a fondamentalement les intentions génocidaires du régime des mollahs.

Ce régime ne se contente pas d’utiliser le Hamas et le Hezbollah contre Israël, il tue en Irak, il veut l’affrontement ultime avec la civilisation. Il faudra en finir tôt ou tard. Par son attitude actuelle, le gouvernement français tourne le dos aux valeurs même de la civilisation.

Publicités

Un commentaire

  1. brahiimi belkacem said,

    sale criminel de juif descendant de singe et de couchons la france n’a jamais était contre les juifs t’as oublier qu’elle a tué 4 illilons d’algerien s je te dis que la france est criminiel comme israel je suis usr que le jour viendre ou les salaud de juifs seront rayer de la terre car sont le malheur de l’humanite, la terre aurais pu etre belle sans les sales juif , hizbollah a vincu les juifs et pour de bon car l’armée guif n’est que tigre de papier salaud fils de put vive hitler abs la franceabas israel abs les usa abs tout l’occident

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :