Urgent : Offrez 1 Tehilim + 1 Talit Katan à un soldat avec Juif.org !

7 janvier 2009 at 1:07 (Uncategorized)

Communiqué Juif.org :

L’état d’Israël tout entier est en état d’alerte maximal. Nos jeunes soldats, nos jeunes enfants, sont désormais en danger quasi-permanent pour protéger notre chère et seule Terre ainsi qu’une grande partie du peuple juif.

De notre côté, non-combattants par les armes, il nous faut agir à notre manière : le soutien, la prière ou
le ‘hessed.

La radio israélienne Kol ‘Hay a précisée mercredi 7 janvier vers 9h15 qu’il y avait un manque de talit katan chez les soldats, et ces demandes viennent en particulier des soldats « non-religieux » !

La rédaction de Juif.org demande plein d’émotion à chaque juif du monde entier de bien vouloir s’associer dès maintenant à l’opération : « Je Soutiens 1 Soldat » qui permet de distribuer directement aux soldats israéliens, souvent loin de leur famille 1 Talit Katan + 1 livre de Tehilim à prix coûtant pour 7€ seulement, jusqu’au dépôt des articles aux soldats!

Négocié à prix coûtant, chaque juif a ainsi la possibilité d’aider à sa façon 1 ou plusieurs soldats d’Israël en quelques clics !

Il est impossible de décrire la joie et l’émotion de nos soldats de recevoir ce genre de cadeau, en s’imaginant qu’ils ont le soutien de frères juifs ou défenseurs d’Israël dans le monde entier.

« CLIQUEZ-ICI POUR SOUTENIR 1 SOLDAT IMMEDIATEMENT!« 

Publicités

Permalien Un commentaire

Un numéro vert pour les victimes de la guerre, mais exclusivement libanais!

25 août 2006 at 9:01 (Uncategorized)

Ce numéro vert : 0800 22 22 22 a été mis à disposition pour aider les enfants Libanais qui souffrent.  

Judaïsme et Liberté Marseille est intervenu en appelant ce numéro pensant que l’on pouvait admettre que les enfants Israéliens souffraient également.

La réponse qui leur a été faite est la suivante : « Ce n’est pas prévu. »

Il serait souhaitable que nous soyons NOMBREUX à appeler ce numéro vert et demander que l’on pense aussi aux enfants Israéliens, afin que ce message remonte en force au Ministère des Affaires Etrangères Français.

Permalien 5 commentaires

Le monde : un titre partial dans un flot de partialité

25 août 2006 at 8:58 (Analyses, Uncategorized)

« Israël et le Liban approuvent la résolution de l’ONU, Tsahal continue de bombarder le Liban sud »

Voici ce qu’on peut à nouveau lire sur le monde.fr !

Dans le corps de l’article, on voit bien que le Hezbollah n’a pas arrêté de lancer ses missiles (155 dimanche) puisqu’un homme de 70 ans a été tué.

Mais celui qui ne lirait que le titre ne le saurait pas.

Soit on ne dit rien soit on indique que les bombardements continuent de part et d’autre.

Depuis le début de cette opération, nous avons fait un recensement des titres des articles dans le Monde.fr contenant « Hezbollah et roquette »  dans le corps (soit 145 articles), ce qui devrait faire apparaître les actions du Hezbollah en exergue.

Nous n’avons pas compté les points de vue (BHL, Kammourieh, Ben ami, Ben jelloun, Benbassa, etc.) ni ceux qui parlaient plutôt de l’ONU ou des discussions des gouvernements. Nous n’avons pris en compte que les articles concernant les combats et nous constatons (sur 82 articles):

          38 articles mettant en cause Israel dans le titre (46%)

          16 articles mettant en cause le Hezbollah (20%), seulement ? pourrait on dire.

          28 articles a priori considérés comme neutres. (34%)

          Cependant dans 8 articles mettant en cause le Hezbollah (soit la moitié) et 6 « neutres » nous notons que le Hezbollah apparaît comme celui qui réplique à une action Israélienne (ex : « Israël multiplie les raids sur le Liban, le Hezbollah fait pleuvoir des roquettes », ou « Israël promet une offensive « sans limite » au Liban, le Hezbollah réplique »), ou bien le Hezbollah n’est pas cité (« bombardements sur Haifa », ou « chute record de roquettes sur Israel qui poursuit son opération terrestre »).

          A aucun moment nous n’avons un titre disant simplement  que le Hezbollah a kidnappé des soldats Israeliens et tire des roquettes sans raison sur Israel, d’où la réaction d’Israel.

         A côté de çà on trouve des titres clairement faux comme : « La guerre entre Israël et ses voisins mobilise la diplomatie mondiale » alors qu’il n’y a pas de guerre entre Israel et ses voisins mais entre Israel et le Hezbollah qui l’a provoqué.

Très peu d’information par contre sur la manière critique dont un certain nombre de libanais perçoivent l’action du Hezbollah.

La recherche « hezbollah chretien » montre 36 articles dont deux ou trois concernent l’avis (et la vie) des libanais, et en plus avec des titres extrèmement neutres (ex :« Proche-Orient : comment les Libanais vivent-ils la crise ? » ou « Vu de Beyrouth : entre colère et attente ».)

Pourtant dans une newsletter du Monde on fait référence au site du journal L’Orient Le Jour (www.lorient-lejour.com) , le grand journal libanais en langue française. Parmi de multiples choses très intéressantes sur la perception par les  libanais de ce conflit, on peut y lire un article titré « Baalbeck sous la coupe du Hezbollah ».

Où on voit que l’armée et la police libanaise de la ville restent dans leurs casernes et que les membres du Hezbollah occupent tout le terrain.

Tout cela on ne le trouve pas dans le Monde.fr. Y aurait il pénurie de journalistes au Monde, ou ont-ils peur des représailles du Hezbollah, ou ont-ils tellement d’assurance sur qui est blanc et qui est noir qu’il n’y a plus de nécessité de faire un vrai travail d’investigation ?

J’ajoute qu’on trouve également des articles sur la perception des populations dans le monde mais toujours des minorités qui critiquent leur gouvernement « aligné sur Israel ». Ex : Les allemands (des voix se font entendre..), les britanniques, les libanais du Canada, certainement une part prépondérante de la population canadienne. Mais la voix de ceux qui approuvent leur gouvernement ou des juifs de France qui critiquent leur gouvernement et la perception du « rôle stabilisateur de l’Iran dans la région » comme disait Douste-Blazy, il n’en est pas question dans le Monde.

En conclusion, on retrouve un biais qu’on pensait largement corrigé depuis des mois et on aimerait que le médiateur se plonge un peu profondément sur ce déséquilibre flagrant.

Bien sincèrement,

Bernard Haddad

Permalien 3 commentaires

Le Terrorisme Islamique met le monde en état d’alerte

11 août 2006 at 11:19 (Uncategorized)

Terrorisme : le monde en état d’alerte

Publié le 11 août 2006

Après la découverte d’un complot visant à faire exploser quasi simultanément en vol plusieurs avions de ligne entre le Royaume-Uni et les Etats-Unis, la Grande-Bretagne a été placée, hier, en alerte maximale. C’est la première fois que ce niveau «critique», qui indique un attentat «attendu de façon imminente», est adopté depuis que le Royaume-Uni s’est doté, le 1er août, d’une nouvelle échelle de niveaux d’alerte.

Les terroristes voulaient «abattre plusieurs avions en vol, causant la perte d’un nombre considérable de vies», a affirmé le ministre britannique de l’Intérieur, John Reid. La presse britannique parlait hier d’une dizaine d’appareils concernés. «Trois grandes compagnies aériennes américaines, United, American Airlines et Continental Airlines, et des vols au départ de Grande-Bretagne à destination d’au moins cinq grandes villes américaines, New York, Washington, Los Angeles, Boston et Chicago», auraient été visées, selon un responsable du renseignement américain.

Vingt-quatre suspects ont été placés en garde à vue dans la matinée d’hier, a annoncé Scotland Yard. Ces arrestations ont été menées dans la nuit de mercredi à jeudi, à Londres, dans sa banlieue et à Birmingham. ABC News affirmait que cinq autres suspects étaient toujours activement recherchés hier soir, dont Matiur Rehman, présenté comme le chef du présumé projet terroriste. Selon Alexis Debat, ancien conseiller au ministère français de la Défense et consultant chez ABC News, interviewé au sujet de Matiur Rehman en mars 2006, «il est extrêmement dangereux à cause de son rôle d’interface entre le cerveau et les muscles d’al-Qaeda ». Selon les responsables pakistanais cités par ABC, Rehman aurait eu l’intention de commettre un «attentat spectaculaire» à l’occasion du cinquième anniversaire des attaques du 11 septembre. Le gouvernement pakistanais a mis 166.000 dollars sur sa tête.

Dans la matinée de vendredi, les médias britanniques ont par ailleurs annoncé que la banque centrale de Grande-Bretagne avait gelé les comptes bancaires de 19 des 24 des suspects identifiés.

Voici la liste telle que publiée par la Banque d’Angleterre des 19 noms de résidents britanniques interpellés : Abdula Ahmed Ali (25 ans), Cossor Ali (23 ans), Shazad Khuram Ali (27 ans), Nabeel Hussain (22 ans), Tanvir Hussain (25 ans), Umair Hussain (24 ans), Umar Islam (28 ans), Waseem Kayani (29 ans), Assan Abdullah Khan (21 ans), Waheed Arafat Khan (25 ans), Osman Adam Khatib (19 ans), Abdul Muneem Patel (17 ans), Tayib Rauf, (22 ans), Muhammed Usman Saddique (24 ans), Assad Sarwar, (26 ans), Ibrahim Savant (25 ans), Amin Asmin Tariq (23 ans), Shamin Mohammed Uddin (35 ans), Waheed Zaman (22 ans).


 » L’europe doit prendre des leçons du -11 Septembre-… »

«Le complot était dans sa phase finale», a indiqué le ministre américain de la Sécurité intérieure, Michael Chertoff, tandis qu’une autre source parlait d’un déclenchement attendu «dans les deux jours». Le coup de filet de Scotland Yard, qui enquêtait depuis plusieurs mois, aurait donc «perturbé» les terroristes. Dès lundi, un Boeing 777 d’American Airlines, ralliant Londres-Heathrow à Boston, avec 253 personnes à son bord, avait dû faire demi-tour au-dessus de l’Atlantique, officiellement pour «raisons de sécurité». Quatre de ses passagers avaient été entendus par la police.

Les engins explosifs censés être utilisés seraient des explosifs liquides, probablement à base de nitroglycérine, susceptibles d’être emportés à bord des

avions dans des bagages à main, sous une forme aussi banale qu’un gel pour les cheveux ou de lait pour bébé, pour être «assemblés» une fois dans l’avion.

Le complot avait «une dimension mondiale» et impliquait «un grand nombre de personnes» tant en Grande-Bretagne qu’à l’étranger, a indiqué le chef de l’unité antiterroriste de la police britannique, Peter Clarke. Selon Sky News et la BBC, il s’agirait de Britanniques musulmans d’origine pakistanaise. Ce que laissait aussi entendre plus tard le ministre français de l’Intérieur. De nombreux experts, pointant l’ampleur du projet, sa coordination, et le mode opérationnel, estiment qu’il porte la marque de fabrique d’al-Qaida.

Les autorités pakistanaises ont annoncé avoir procédé à deux arrestations de Britanniques vendredi «en coordination avec celles menées en Grande-Bretagne». Auparavant, un haut responsable pakistanais de la sécurité avait déclaré que son pays avait fourni à Londres des «informations vitales».

Source : Le Figaro

Permalien Laisser un commentaire

Solidarité

11 août 2006 at 9:01 (Analyses, Uncategorized)

Rien ne semble mieux exprimer – aujourd’hui comme hier – les exigences modernes de la SOLIDARITÉ que le célèbre poème qui commence par les vers suivants :  » Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes  » attribué au pasteur et théologien allemand Martin Niemöller (1892 – 1984) :

« Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes,

Je n’ai rien dit. Je n’étais pas communiste. Lorsqu’ils sont venus chercher les sociaux-démocrates, Je n’ai rien dit. Je n’étais pas social-démocrate. Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes, Je n’ai rien dit. Je n’étais pas syndicaliste. Lorsqu’ils sont venus chercher les catholiques, Je n’ai rien dit. Je n’étais pas catholique. Lorsqu’ils sont venus chercher les juifs, Je n’ai rien dit. Je n’étais pas juif. Puis ils sont venus me chercher… Et il ne restait plus personne pour protester. »

Remplacez donc le mot nazi pour *terroristes* , Le mot chercher par *attaquer* …et tous les noms de groupes par des pays et ça donnera :

Les Terroristes sont venus attaquer :
*source : http://www.mediasetdemocratie.net/Religion/Attentats-islamistes.htm
*Les endroits, les dates et le nombre de victimes sont authentiques, car vérifiés dans le Quid 2006.

USA :
2001 Attentats-suicides au World Trade Center (New York) et au Pentagone (Washington), + avion tombé en Pennsylvanie:
environ 3000 morts

Espagne
2004 Madrid, train: 200 morts, 1500 blessés
Angleterre
2005 4 attentats à Londres : environ 50 morts et 700 blessés
Liban
1983 Attentat-suicide, Beyrouth: 241 morts américains, 58 morts français

Arabie-Saoudite
2003 Riyad, 35 morts, près de 200 blessés dans un complexe résidentiel

Yemen
2000 Destroyer USS Cole, Aden 17 morts, 40 blessés
Égypte
2005 Plusieurs attentats à Charm el Cheikh : environ 80 morts et 200 blessés

Kenya
2002 Mombasa, 2 attentats anti-israéliens, contre un hôtel et un avion d’El Al: 18 morts

Tanzanie
1998 Ambassade Américaine à Dar es Salam (quelques centaines de morts et des milliers de blessés).

Inde
2002 Centre américain de Calcutta, Inde: 20 morts, 20 blessés
Pakistan
2002 Islamabad, attentat dans un temple protestant: 5 morts, 46 blessés
2002 attaque d’une école chrétienne: 6 morts

Tunisie
2002 Djerba, , camion piégé contre synagogue: 21 morts
Afghanistan
2002 Explosion près de la résidence du personnel des Nations unies à Kaboul

Philippines
2003 Davao, Attentat contre un aéroport: 21 morts
Maroc
2003
Casablanca,: 45 morts

Indonésie
2002 Attentat de Bali, 200 morts, 300 blessés

Turquie
2003 Istanbul, attentats contre 2 synagogues: 23 morts, plus de 300 blessés
Russie
2004 Ossétie du Nord, prise d’otages tchétchène dans une école,
plus de 330 morts et 700 blessés
Pays-Bas
2004 Assassinat du cinéaste Théo van Gogh à Amsterdam par un islamiste
Qatar
2005 Attentat à la voiture piégée au devant le théâtre d’une école : 1 mort, 12 blessésBangladesh
2005 350 attentats, perpétrés quasi simultanément par des islamistes du groupe « Jamayetul Mujahideen » qui réclament l’instauration de la loi islamique. Il y a au moins 1 mort et 13 blessés

Jordanie
2005 3 attentats contre des hôtels à Amman Environ 57 morts et 100 blessés.

*J’ai délibérément choisi qu’UN attentat par pays (certainement les plus parlant pour les plus jeunes, car plus récents). Ceci dit, tous les pays ne sont pas la non plus.*

Mais je n’entends jamais (ou très peu) les gens manifester ou condamner ces actions. Parce que VOUS n’en avez pas encore souffert directement? VOTRE petite vie de base n’a pas encore été chamboulée par de tels actions?

Vous noterez que je n’ai pas cité Israël (car la liste est trop longue et qu’en ce moment, rien ne vaut l’information LIVE des nouvelles) POURTANT, Israël est le rempart de votre civilisation. Un mur qui, tombé, sera enjambé par les terroristes pour vous atteindre.Comme le dit le poème du début : …à la fin, il ne restera que vous… et personne pour vous aider…Mais il ne faudra pas pleurer parce que les Terroristes auront mis le grappin sur votre pays, vos valeurs et vos enfants…Rien ne vaut la solidarité des peuples sur lesquels reposent la liberté et l’égalité (le plus possible) contre des gens qui sèment la terreur et qui n’ont pas les mêmes valeurs que nous de la vie. N’oubliez pas que notre sensibilité vient d’un courrant appelé l’humanisme, et que les Terroristes (et les pays qui les soutiennent) n’ont pas passé cette phase de l’évolution. Il ne faut pas se tromper d’ennemi, ni sur estimer la valeur intellectuelle de ceux-ci. L’union fait la force… et c’est l’union contre les Islamistes radicaux dont je parle. L’union contre ceux qui nous haïssent. L’union contre le Mal.

Étudiante de 20 ans, CANADA : klicool@hotmail.com

Permalien Un commentaire

La mémoire courte des médias français

2 août 2006 at 3:24 (Uncategorized)

La mémoire courte des médias français
Nissim Cohen Tanugi

01/08/2006

« Les médias français, dans leur écrasante majorité, ont choisi leur camp : avec le Hezbollah, contre Israël. Les Français, malgré le matraquage médiatique, n’ont pas tous été leurrés par une presse corrompue moralement et parfois financièrement. »

26 juillet 2006

Sur le site de l’AFEMO

La médaille d’or du déshonneur revient à L’Humanité, qui a titré, à propos des victimes libanaises, « Le massacre des innocents » : ignoble amalgame, tout résonant du rétrograde antijudaïsme chrétien moyenâgeux qui voulait assimiler les Juifs au mal absolu, à la contre-humanité. Pas mal, pour un journal athée, pas mal pour un journal qui a démenti, caché, nié les 10 millions de victimes innocentes de Staline, « le petit père des peuples ».

Il paraît, selon ce journal, suivi toujours par l’écrasante majorité des médias, qu’il s’agit de victimes « civiles » et « innocentes », en omettant de préciser que pas un seul des 10.000 combattants du Hezbollah ne porte, comme l’exige la loi internationale, un uniforme, précisément pour le distinguer des civils, ce qui constitue un crime de guerre avéré.

Non seulement ce sont tous apparemment des « civils », mais ils habitent, vivent et combattent exclusivement au sein de la population civile, qui leur sert de bouclier. Leur arsenal est également entreposé dans des habitations, des mosquées, des hôpitaux, des écoles, etc. Et les sites de lancement de leurs 10.000 roquettes sont en majorité aménagés dans une pièce d’une maison particulière. Tous les journalistes, sans exception, le savent, 99,99% omettent de préciser ces faits, constitutifs, eux aussi, de crimes contre l’humanité.

Le plus étrange est, qu’avant que des Juifs ne s’attaquent au Hezbollah, ce mouvement était honni de l’Occident, et de la France en particulier. Normal : le Hezbollah détestait les journalistes et les forces d’interposition humanitaires.

Le 23 octobre 1983, un attentat au camion piégé, monté par le Hezbollah, fait sauter le Drakkar, où séjournaient les parachutistes français, venus en force d’interposition à Beyrouth. 58 parachutistes français sont ici Morts pour la France (sic) et le Liban (sic).

C’est moins cependant que le tribut payé par les USA au Hezbollah, qui dans un attentat contre le QG des Marines à Beyrouth, ont assassiné pas moins de 241 marines durant leur sommeil.

Le Hezbollah fait une entrée fracassante, c’est le cas de le dire, dans la cour des grands du terrorisme, devançant la Libye, la Syrie – mais peut-être pas l’Iran, dont elle est l’aile avancée au Proche-Orient.

Il s’attaque alors aux journalistes occidentaux, français en particulier qui ont l’impudence de croire que la France a son mot à dire à propos du Liban, qu’elle a porté sur les fonts baptismaux.

En 1985, le journaliste Jean Pierre Kaufmann, et Michel Seurat, chercheur au CNRS, sont pris en otage par le Hezbollah. Le 8 mars 1986, 4 journalistes français : Georges Hansen, Jean-Louis Normandin, Philippe Rochot et Aurel Cornea sont, à leur tour pris en otages, par les mêmes à Beyrouth. Kaufmann sera libéré le 4 mai 1988, après 3 ans de captivité, et Seurat sera exécuté fin 85, ou début 86.

La presse française, à l’époque, évoquait leur sort quotidiennement jusqu’à leur libération. C’était le bon temps, si l’on ose dire…

Mais en ces jours ce sont les Juifs qui, menacés clairement et distinctement de disparition par le Hezbollah et la voix de leur maître, Ahmadinejad, ont proclamé leur volonté de réduire à l’impuissance ces malfaisants. Alors, selon la règle qui veut qu’entre deux maux, il faut choisir le moindre, les médias français débordent de sympathie pour Nasrallah, que toute une population « pacifiste » porte aux nues, héros qui a le courage de se dresser face au monstre israélien et de lui infliger, tel David à Goliath, des coups mortels.

A l’extrême gauche on traîne, comme toujours, Tsahal dans la boue, et l’on plaint les pauvres Palestiniens et Libanais d’être tombés dans les griffes colonialistes, capitalistes et américanophiles des sionistes. Il s’est trouvé, même à l’UMP, un député pour demander l’intervention militaire de la France contre Israël. Un membre éminent du parti de de Villiers réclamait récemment que l’on donne une bombe atomique aux Palestiniens.

Pauvre France, mais braves Français tout de même ! Malgré ce matraquage à 99% sur les ondes, les écrans et la presse écrite, ils « ne sont que » 30% à rendre Israël responsable de la situation. 39% accusent le Hezbollah, 12% l’Iran, et 5% la Syrie, soit 56% de lucides dans les ténèbres médiatiques françaises.

Tout espoir n’est pas perdu. Peut-être que, demain, les Français s’éveilleront pour mettre un terme à la décadence dans laquelle les « élites » entraînent ce si beau pays.

Nissim Cohen Tanugi

[Texte aimablement signalé par Koira.]

© AFEMO

Mis en ligne le 01 août 2006, par M. Macina, sur le site upjf.org

Permalien Laisser un commentaire